Les personnages de Molière et la médecine au XVIIème siècle

Publié le par Claudel et Farah

 

 

 

 

          << Jean-Baptiste Poquelin dit Molière a été baptisé le 15 janvier 1622 et mort le 17 février 1673.Molière est un auteur dramatique et acteur de théâtre français. Il est l'auteur  de grands chefs d'oeuvre qui ont marqué le monde de la comédie et du théâtre.Aprés avoir étudié certaines oeuvres de Molière,nous pouvons remarquer que pour la plupart de celles-ci la médecine a été un sujet d'inspiration constant.>>

 

 

La maladie mélancolique:

 

      Le Misanthrope ou L'Atrabilaire amoureux  est une célèbre comédie de Molière. C'est à travers cette oeuvre que Molière nous informe de ce qu' est la mélancolie atrabilaire. Pourquoi atrabilaire? Simplement parce que atrabilaire est la traduction latine de mélancolique.De plus, au XVII ème la théorie médicale des humeurs,qui elle, été très en vogue à cette époque,nous  informe que le corps contient quatre liquides d'humeurs: le sang,le flegme,la bile noire ou atrabile et la mélancolie.La mélancolie atrabilaire  est en rapport à l'humeur noire.Selon les médecins de cette époque la mauvaise humeur influe sur la santé de la personne atteinte.

De même que, toujours avec la comédie du Misanthrope nous pouvons remarquer que ici le célèbre personnage de Molière, Alceste, est atrabilaire. Pour une fois, il semble que Molière se soit inspiré de sa propre personne et qu'il ait inventé un personnage qui lui ressemble ou du moins qui ait des humeurs semblables aux siennes.

 

La médecine au XVII:

 

     Au XVII ème siècle, la médecine n'était évidemment pas aussi dévelopée qu'elle l'est de nos jours.En effet, en ce temps elle n'était pas non plus très "rassurante" vis à vis des techniques employées afin de soigner les patients.Les principaux remèdes employés étaient d'une part le lavement.Ce remède consistait à injecter un liquide dans le gros instestin par l'anus dans un but thérapeutique. Et, d'une autre part il y avait aussi la saignée , qui elle, consistait à soustraire du sang par ponction d'une veine.

Ces remèdes n'était évidemment pas trés efficaces étant donné que les médecins les pratiquaient sans vraiment savoir de quoi souffrait le patient.. .De toute manière à cette époque peu sont ceux qui faisaient confiance aux médecins en raison de leur manque d'information.

 

Molière et la maladie:         

 

       A travers certaines oeuvres de Molière portant sur les médecins comme; Le Médecin volant (1645), Le Docteur amoureux (1656), L'Amour Médecin(1665), L'Atrabilaire amoureux(1666), Le Malade imaginaire (1673) ... . Nous pouvons analyser que Molière ne nous fait pas un portrait élogieux des médecins et de la médecine. En effet, le rapport entretenu avec les médecins est plutôt mauvais.Ce qui est tout à fait compréhensible étant donné que à cette époque les médecins n'étaient pas pris au sérieux, ils étaient considérés comme des charlatants en raison de leurs"remèdes".En effet, les médecins pratiquaient leurs remèdes sans savoir réellement de quoi souffrait le patient ! Il suffisait que celui ait simplement une digestion pour que l'on lui fasse un lavement.De plus, ces différentes pratiques exercées par les médecins affaiblissaient le corps au lieu de le guérir.

     Cependant, les pratiques des médecins ne sont pas la seule raison pour laquelle Molière ne les appréciaient guère.En effet, il est important de souligner les ennuis de santé qu'a eu Molière qui étaient une véritable maladie car ils ont conduit Molière à la mort. Molière était atteint de congestion pulmonaire.Cette maladie ce manifeste par l'augmentation subite de la quantité de sang contenue dans les vaisseaux d'un organe. Elle est caractérisée par une forte toux violente et de la fièvre.Molière fut donc pris de convulsions durant la quatrième représentation du Malade imaginaire .  Il mourrut quelques  heures plus tard à son chevet où se trouvait à ses côtés son épouse, Armande.Il rendit l'âme dans ses bras étouffé par le sang qui sortait abondamment de sa bouche.

                            

 

CAMOLERA Claudel

ALEKMA Farah

2nde2 G1

 

 

 

Publié dans Travaux d'élèves

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article